February 11, 2016

Le regroupement des domaines d’activité porte ses fruits

Importants effets de synergie chez Rhein Chemie Additives Un additif anti-usure maintenant aussi produit en France

Cologne - Le regroupement de toutes les activités Additifs du groupe chimique de spécialités LANXESS, réunies depuis début 2015 au sein de la division Rhein Chemie Additives (ADD), porte ses fruits. Parmi les synergies ainsi réalisées, on peut citer l’utilisation plus performante des différentes unités de chimie du phosphore que le Groupe exploite sur différents sites dans le monde. À l’issue d’une vaste analyse de l’efficience, LANXESS a décidé de produire également sur son site français d’Épierre un ester partiel d’acide phosphorique, l’Additin RC 3760, qui n’était fourni jusqu’à présent que par le site de Mannheim, doublant ainsi les capacités de production de cet additif. L’Additin RC 3760 est un additif anticorrosion et anti-usure performant, qui donne depuis longtemps de bons résultats dans les fluides d’usinage du métal, les huiles hydrauliques et les huiles à engrenages industriels.

« La production en France utilise des méthodes identiques », explique Martin Säwe, responsable de la business lne Lubricant Additives Business de la division ADD de LANXESS. « Le produit répond aux mêmes spécifications et mêmes exigences de qualité que l’Additin RC 3760 produit à Mannheim, mais il a un avantage. Alors qu’à Mannheim, nous devons acheter du pentoxyde de phosphore, en France, nous maîtrisons toute la filière jusqu’à la transformation du phosphore élémentaire, ce qui augmente encore notre sécurité. Les clients en bénéficient : le nouveau site de production augmente considérablement la sécurité d’approvisionnement et, dans l’idéal, les délais de livraison peuvent être maintenant nettement raccourcis. »

Ce complément de capacité ouvre de nouvelles options à LANXESS : non seulement le Groupe peut mieux exploiter les capacités de production de ces deux sites de chimie du phosphore, mais il peut maintenant adapter l’Additin RC 3760 en vue de l’utilisation dans un nombre encore plus important d’ensembles d’additifs.

« Cela nous ouvre par ailleurs de nouvelles possibilités, qui nous permettent de fabriquer des esters partiels d’acide phosphorique que LANXESS ne produisait pas encore à l’échelle industrielle », explique M. Säwe. « Nous sommes maintenant beaucoup plus souples dans le développement de nouveaux produits à base d’esters d’acide phosphorique. L’Additin RC 3760 produit en France n’est que le premier pas. Nous avons déjà d’autres produits en projet. »

En regroupant ces activités au sein d’ADD, le Groupe peut utiliser beaucoup plus efficacement son expertise en chimie du phosphore. « Nous sommes des spécialistes des esters d’acide phosphorique », déclare Karsten Job, responsable de la business line Plastic Additives d’ADD. « Cette branche de la chimie représente une part importante de notre activité. »

Les esters d’acide phosphorique de LANXESS, qui sont utilisés notamment comme agents ignifugeants et plastifiants sans phtalate dans les polyuréthannes et les PVC, ressemblent à ceux qui sont destinés à l’industrie des lubrifiants – il s’agit même parfois des mêmes molécules. « Il va donc de soi de réunir nos installations et notre expertise ! », résume K. Job.

Note
Pages enregistrées
Envoyer

Message

* = Champ obligatoire