LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

EMEA

Americas

Interactive Worldmap

Find all the contact information for the LANXESS sites worldwide

find out more
Contact

2016-05-11

Après un solide premier trimestre LANXESS relève ses perspectives pour 2016

  • EBITDA avant effets exceptionnels du T1 en hausse d’environ 14 %, à 262 millions d’euros
  • Marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’établissant à un bon niveau, à 13,6 %
  • Résultat net en progression marquée, à 53 millions d’euros
  • Perspectives d’EBITDA communiquées pour 2016 désormais entre 900 et 950 millions d’euros

Après un bon premier trimestre, la société de chimie de spécialités LANXESS a relevé ses objectifs de résultats pour l’exercice 2016. Les perspectives se situent désormais dans la  fourchette de 900 à 950 millions d’euros, contre une estimation précédente entre 880 et 930 millions d’euros.

 

« Nous avons débuté l’exercice 2016 par un bon premier trimestre et le deuxième trimestre s’annonce bien. C’est la raison pour laquelle nous relevons la guidance pour l’année » a déclaré Matthias Zachert, Président du Directoire de LANXESS.

 

L’EBITDA avant effets exceptionnels a enregistré une croissance de 14 % au T1, à 262 millions d’euros contre 229 millions pour le même trimestre de l’exercice précédent. Cette évolution positive est attribuable pour une grande part à une augmentation des volumes, à une utilisation accrue des capacités, à des effets devises positifs ainsi qu’au fait que les frais de démarrage des nouvelles usines de caoutchouc d’Asie qui avaient grevé le T1 2015 ne se sont pas renouvelés. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est passée en un an de 11,2 à 13,6 %, s’établissant à un bon niveau.

 

A 53 millions d’euros, le résultat net est en forte augmentation par rapport aux 22 millions d’euros du premier trimestre 2015. Le bénéfice par action a été de 0,58 euro, contre 0,24 euro un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a reculé d’un peu moins de 6%, passant de 2,04 à 1,92 milliards d’euros, notamment sous l’effet de l’ajustement des prix de vente destiné à refléter la baisse des prix des matières premières.

 

Le passif financier net est resté pour ainsi dire inchangé au T1 2016, à 1 216 millions d’euros contre 1 211 millions à fin 2015.

 

« Nos bons résultats commerciaux montrent que LANXESS est devenu plus stable et plus profitable. Cette évolution positive conforte notre trajectoire de croissance, qui a poursuivi sa progression depuis le début de l’année, » a continué M. Zachert. Au mois d’avril, ARLANXEO, la coentreprise créée avec Saudi Aramco  pour le caoutchouc synthétique, a démarré avec succès. Le même mois, LANXESS annonçait sa première acquisition depuis son recentrage – l’achat de l’activité Clean and Disinfect (nettoyage et désinfection) de l’entreprise de chimie Chemours, basée aux Etats-Unis d’Amérique.

 

Evolution par segment

 

Le segment Advanced Intermediates a enregistré un chiffre d’affaires de 463 millions d’euros. Le recul d’un peu plus de 3% par rapport aux 478 millions d’euros du T1 2015 est essentiellement imputable à la baisse des prix de vente entraînée par la chute des prix des matières premières. La forte demande de produits agrochimiques et d’autres marchés clients a généré une hausse des volumes dans les deux business units du segment. Ces éléments positifs ne sont toutefois pas parvenus à compenser le recul des prix. L’EBITDA avant effets exceptionnels de ce segment s’est donc établi à 89 millions d’euros, soit environ 3% en-dessous du niveau élevé de 92 millions d’euros du même trimestre de l’exercice précédent. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est pour sa part restée inchangée, à 19,2%.

 

A 533 millions d’euros, le chiffre d’affaires du segment Performance Chemicals est resté stable par rapport à l’année précédente. S’il a été impacté à la baisse par le recul des prix de vente, la hausse des volumes a fait office de contrepoids. Sous l’effet combiné de la hausse des volumes et des effets devises positifs, l’EBITDA avant effets exceptionnels de ce segment a progressé de près de 13%, s’établissant à 98 millions d’euros, contre 87 millions d’euros un an auparavant. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté, passant de 16,3 à 18,4 %.

 

En ce qui concerne le segment High Performance Materials,  le chiffre d’affaires a été impacté par la baisse des prix de vente, reculant d’environ 7 %, à 273 millions d’euros, à comparer avec 292 millions d’euros l’année précédente. L’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établi à 38 millions d’euros, soit une augmentation de 52 % par rapport aux 25 millions d’euros du T1 2015. Cette hausse est imputable pour l’essentiel à l’évolution positive de l’activité plastiques techniques. Le recentrage stratégique de la chaîne de valeur sur les plastiques  – ou les composés – hautes performances porte ses fruits. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a progressé de 8,6 à 13,9 %.

 

Le chiffre d’affaires du segment ARLANXEO a reculé d’environ 11 % au premier trimestre 2016, s’établissant à 640 millions d’euros contre 723 millions d’euros pour le même trimestre de l’exercice précédent. Cette évolution peut être attribuée pour l’essentiel à la baisse des prix de vente entrainée par le recul des prix des matières premières. L’EBITDA avant effets exceptionnels a pour sa part augmenté de quelque 16 %, passant de 97 millions d’euros au T1 2015 à 113 millions d’euros, essentiellement du fait de l’absence des frais de démarrages encourus au T1 2015 pour les nouvelles usines de caoutchouc en Asie. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établie à 17,7 %, contre 13,4 % un an plus tôt.

 

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2015 un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros avec un effectif d’environ 16 600 salariés répartis dans 29 pays. Avec 52 sites de production, le groupe est présent dans le monde entier. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. A travers la société ARLANXEO, coentreprise avec Saudi Aramco, LANXESS est également l’un des principaux producteurs de caoutchouc synthétique. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde) et le FTSE4Good.

 

 

Cologne,               11 mai 2016 

eic                          (2016-00040e)

 

Déclarations prévisionnelles


Le présent communiqué de presse est susceptible de contenir des déclarations basées sur les hypothèses et pronostics actuels de la Direction de la société LANXESS AG. Ces déclarations sont de nature prévisionnelle. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la situation financière, l’évolution ou les performances réels de la société et ceux exprimés dans ces prévisions. La société n’assume aucune responsabilité quant à l’actualisation de ces prévisions ou à leur adaptation à des évolutions ou événements futurs.