LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

EMEA

Americas

Interactive Worldmap

Find all the contact information for the LANXESS sites worldwide

find out more
Contact

2017-08-10

Après un solide deuxième trimestre, LANXESS prévoit toujours un résultat record 2017

  • Chiffre d’affaires en hausse de près de 30 %, à 2,5 milliards d’euros
  • Nette progression, de 25,3 %, de l’EBITDA avant effets exceptionnels, à 367 millions d’euros
  • Marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’établissant à 14,6 %
  • Importante contribution aux résultats des activités de l’entreprise Chemtura récemment rachetée
  • Nouvel organigramme fonctionnel des segments
  • Résultat net avant effets exceptionnels en hausse de 75 %, à 141 millions d’euros
  • Confirmation de la guidance pour l’exercice 2017 : EBITDA avant effets exceptionnels s’établissant entre 1,225 et 1,3 milliard d’euros

Après un solide deuxième trimestre 2017, la société de chimie de spécialités LANXESS compte toujours enregistrer le meilleur résultat de son histoire pour l’exercice en cours.


Le chiffre d’affaires mondial de l’entreprise a augmenté de près de 30 %, pour s’établir à 2,5 milliards d’euros, contre 1,9 milliard un an plus tôt. En hausse d’environ 25 %, l’EBITDA avant effets exceptionnels est passé de 293 millions d’euros au T2 2016, à 367 millions d’euros au T2 2017. Cette progression est imputable au premier chef à la contribution aux résultats des activités de l’entreprise nouvellement acquise Chemtura ainsi qu’à une hausse des volumes et des prix de vente. Avec 14,6 %, la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels enregistrée au T2 2017 s’est révélée légèrement inférieure à la forte marge de 15,1 % affichée l’année précédente à la même période.


« Notre stratégie de croissance porte ses fruits. Le dynamisme de nos performances opérationnelles et nos rachats profitables sont à l’origine des solides résultats enregistrés au deuxième trimestre. Les activités de Chemtura, notre nouvelle acquisition, contribuent déjà de manière significative à nos résultats, et les autres volets de notre portefeuille de produits chimiques de spécialités connaissent également une évolution positive, » a déclaré Matthias Zachert, PDG de LANXESS.


Des frais exceptionnels ponctuels ont ramené le résultat net à 3 millions d’euros, contre 75 millions d’euros un an plus tôt. Cet impact non récurrent est dû à l’acquisition de Chemtura et à la fermeture prévue du site de production de produits chimiques à base de chrome de Zárate, en Argentine, au quatrième trimestre de 2017. Corrigé de ces effets, le résultat net a augmenté d’environ 75 %, à 141 millions d’euros, contre 80 millions d’euros au deuxième trimestre de 2016.


« Nous sommes globalement sur la bonne voie et comptons toujours sur un bénéfice record sur l’ensemble de l’exercice. Toutefois, par comparaison avec le fort dynamisme de l’exercice précédent, nous prévoyons une légère baisse du rythme au deuxième semestre 2017, » a dit M. Zachert.


Pour l’exercice 2017, LANXESS continue à annoncer un EBITDA avant effets exceptionnels situé dans une fourchette de 1,225 à 1,3 milliard d’euros. Le meilleur résultat opérationnel jamais enregistré par la société remonte à 2012, année où il s’était établi à environ 1,2 milliard d’euros.


Nouvel organigramme des segments


Fin avril, LANXESS a finalisé l’acquisition de l’entreprise chimique américaine Chemtura ce qui l’a conduit à réorganiser la structure du Groupe. Le Groupe LANXESS est désormais organisé en cinq segments composés d’un total de douze business units.


Le segment Advanced Intermediates comprend les activités produits chimiques intermédiaires et agrochimie. Le nouveau segment Specialty Additives regroupe toutes les activités liées aux additifs. Le segment Performance Chemicals est composé des business units responsables des pigments de couleur, des produits chimiques pour le cuir, des produits de protection des matériaux et des technologies de traitement de l’eau. Le segment Engineering Materials englobe les activités concernant les plastiques hautes-performances et les uréthanes. Le segment ARLANXEO couvre les activités caoutchoucs synthétiques. Pour l’évolution par segment, les chiffres correspondant à l’exercice précédent ont été retraités selon les besoins.


Chiffre d’affaires nettement supérieur


Le chiffre d’affaires du segment Advanced Intermediates s’est établi à 505 millions d’euros au T2 2017, soit 14 % au dessus du chiffre de 443 millions d’euros de l’année précédente. L’EBITDA avant effets exceptionnels a progressé de 10,2 % à 97 millions d’euros, contre 88 millions un an plus tôt. Ces effets positifs ont notamment été le résultat d’une hausse des prix de vente ainsi que de la contribution de la nouvelle business unit de produits organométalliques. Les 19,2 % de marge d’EBITDA avant effets exceptionnels sont à comparer à une marge de 19,9 % au T2 2017.


Pour ce qui est du nouveau segment Specialty Additives, son chiffre d’affaires a fait un bond de 106,6 %, s’établissant à 440 millions d’euros, contre 213 millions d’euros un an plus tôt. L’EBITDA avant effets exceptionnels a pour sa part progressé de 67 %, à 75 millions d’euros, à comparer à 45 millions d’euros pour le même trimestre de l’exercice précédent. Cette évolution positive est essentiellement imputable à la contribution des activités de Chemtura, nouvelle acquisition du Groupe, avec en parallèle une hausse des volumes. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établie à 17,0 %, inférieure aux 21,1 % enregistrés au deuxième trimestre de l’exercice précédent.


Le chiffre d’affaires du segment Performance Chemicals a pour sa part progressé de 11,2 % au deuxième trimestre, à 367 millions d’euros contre 330 millions un an plus tôt. L’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté de 15,9 %, passant de 69 millions d’euros au T2 2016 à 80 millions d’euros au T2 2017. Les résultats ont subi l’impact positif d’une hausse des prix de vente et de l’acquisition, en 2016, de l’activité de produits de spécialités Clean and Disinfect (produits pour le nettoyage et la désinfection). La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est passée de 20,9 à 21,8%.


Pour ce qui est du nouveau segment Engineering Materials, le chiffre d’affaires à augmenté de 31,3 % pour s’établir à 361 millions d’euros, contre 275 millions d’euros pour le même trimestre de l’exercice précédent. L’EBITDA avant effets exceptionnels a pour sa part progressé fortement, de 60,0 %, passant de 45 à 72 millions d’euros. L’acquisition récente de l’activité des uréthanes de Chemtura a tout particulièrement contribué à l’amélioration des résultats. Cette évolution positive peut également être attribuée à une hausse des volumes et des prix de vente et à une excellente utilisation des capacités. De ce fait, à 19,9 %, la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels, a nettement dépassé les 16,4 % enregistrés au même trimestre de l’année précédente.


Le chiffre d’affaires du segment ARLANXEO a fait un bond de 24,6 %, passant des 670 millions d’euros affichés un an plus tôt à 835 millions d’euros. L’EBITDA avant effets exceptionnels a reculé de 3,0 %, à 92 millions d’euros, à comparer à 95 millions d’euros pour le T2 2016. L’augmentation du coût de l’énergie notamment, a entravé la capacité à répercuter la hausse des prix des matières premières. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels, qui était de 14,2 % un an auparavant, s’est établie à 11,0 %.

 

Indices financiers - T2 2017
(en millions d’euros) 

 

Q2 2016

 
 

Q2 2017

 
 

Change in percent

 
 

Sales

 
 

1,943

 
 

2,522

 
 

30

 
 

EBITDA pre exceptionals

 
 

293

 
 

367

 
 

25

 
 

EBITDA margin pre exceptionals (percent)

 
 

15.1

 
 

14.6

 
 

 

 
 

Net income

 
 

75

 
 

3

 
 

(96)

 
 

Earnings per share (€)

 
 

0.82

 
 

0.04

 
 

(96)

 
 

Earnings per share pre exceptionals (€)

 
 

0.88

 
 

1.54

 
 

75

 

 

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2016 un chiffre d’affaires de 7,7 milliards d’euros, avec un effectif d’environ 19 200 salariés répartis dans 25 pays. Avec 75 sites de production, le groupe est présent dans le monde entier. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, d’additifs, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. A travers la société ARLANXEO, coentreprise avec Saudi Aramco, LANXESS est également l’un des principaux producteurs de caoutchouc synthétique. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde) et le FTSE4Good.

 

Cologne,               10 août, 2017

eic                          (2017-00070e)

 

Déclarations prévisionnelles

Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospectives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un leurs administrateurs, dirigeants ou employés.