LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

EMEA

Americas

Interactive Worldmap

Find all the contact information for the LANXESS sites worldwide

find out more
Contact

2018-08-02

Après un bon deuxième trimestre, LANXESS affine ses prévisions de résultats pour 2018

  • Exercice 2018 : Progression de l’EBITDA avant effets exceptionnels attendu, désormais prévu dans la partie haute de la fourchette des prévisions annoncées en mai (5 à 10% de plus que l’année précédente)
  • Chiffre d’affaires du Groupe en hausse de 6,8 % au T2, à environ 1,8 milliard d’euros
  • EBITDA avant effets exceptionnels en progression de 3,6 %, à 290 millions d’euros
  • Marge d’EBITDA avant effets exceptionnels à 15,9 %
  • Chiffre d’affaires et résultat opérationnel publiés pour la première fois hors ARLANXEO
  • Résultat net en très forte augmentation, à 126 millions d’euros
  • Résultats records pour le segment Specialty Additives

 

 Suite aux bonnes performances enregistrées au deuxième trimestre, la société de chimie de spécialités LANXESS a précisé ses prévisions de résultats pour 2018. Le Groupe compte désormais sur une augmentation du résultat opérationnel se situant dans la partie haute de la fourchette des 5 à 10% annoncée en mai. A titre de comparaison, l’EBITDA avant effets exceptionnels correspondant de l’exercice précédent était d’environ 925 millions d’euros. La contribution d’ARLANXEO, co-entreprise de LANXESS et Saudi Aramco pour le caoutchouc synthétique n’est pas prise en compte dans les prévisions de l’exercice 2018 et ne sera désormais plus incluse dans le chiffre d’affaires et les résultats opérationnels publiés pour le Groupe, avec effet immédiat.

 

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires mondial de LANXESS a progressé de 6,8 %, s’établissant à 1,83 milliard d’euros, contre 1,71 milliard au même trimestre de l’année précédente. L’EBITDA avant effets exceptionnels a enregistré une hausse de 3,6 %, passant de 280 millions d’euros un an plus tôt à 290 millions d’euros. La rentabilité globale positive tient essentiellement à trois facteurs dont le premier est la contribution des activités issues de Chemtura. Ces activités représentent une partie substantielle du segment Specialty Additives, qui a enregistré ses meilleurs résultats trimestriels depuis l’acquisition de l’entreprise américaine. Le deuxième facteur est l’ajustement des prix de vente en fonction de l’augmentation des prix des matières premières, et le troisième vient de l’incidence positive sur les résultats des synergies réalisées du fait de l’intégration de Chemtura. Au deuxième trimestre 2018, la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est restée solide, à 15,9 %, contre 16,4 % l’an dernier, en dépit d’importants effets de change défavorables.  

 

« LANXESS enregistre de bons résultats opérationnels et nos décisions stratégiques de ces dernières années sont de toute évidence payantes. A titre d’exemple, les activités intégrées dans le cadre de l’acquisition de Chemtura, qui sont désormais prises en compte dans nos chiffres depuis un an, ont apporté une contribution décisive aux résultats records enregistrés par notre segment Additives au deuxième trimestre » a déclaré Matthias Zachert, Président du Directoire de LANXESS. « Nous affinons donc notre prévision pour l’exercice et comptons sur un EBITDA s’établissant dans le haut de la fourchette des prévisions – et ce malgré les facteurs défavorables dus à la faiblesse du dollar et aux incertitudes géopolitiques. »

 

Le résultat net s’est fortement amélioré, à 126 millions d’euros contre 3 millions d’euros au même trimestre de l’exercice précédent sur lequel d’importantes charges exceptionnelles avaient été comptabilisées. De ce résultat net, 97 millions d’euros sont imputables aux quatre segments de LANXESS et 29 millions d’euros à l’activité d’ARLANXEO.

 

Activité des différents segments

 

Au T2 2018, le chiffre d’affaires du segment Advanced Intermediates s’est établi à 546 millions d’euros, soit 8,1% au-dessus des 505 millions d’euros du T2 2017. L’EBITDA avant effets exceptionnels est resté stable par rapport à l’exercice précédent, à 97 millions d’euros. L’ajustement des prix de vente a permis de répercuter sur les clients les hausses, parfois importantes, des coûts des matières premières et de l’énergie. L’activité des produits organométalliques acquise au cours de l’exercice précédent lors de l’acquisition de Chemtura a également contribué positivement au résultat. Les effets de change défavorables ont pesé sur les bénéfices. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établie à 17,8 %, contre 19,2 % l’an dernier.

 

En ce qui concerne le segment Specialty Additives, le chiffre d’affaires a progressé de 15,2 %, à 508 millions d’euros, contre 441 millions d’euros pour le même trimestre de l’exercice précédent. À 91 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels a dépassé de 21,3 % les 75 millions de l’année précédente. La contribution des activités issues de l’acquisition Chemtura et les synergies associées à cette acquisition ont joué un rôle essentiel dans cette progression. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels, à 17,9 %, s’est inscrite en hausse par rapport aux 17 % de l’année précédente.

 

À 356 millions d’euros, le chiffre d’affaires du segment Performance Chemicals a reculé de 3,0 % par rapport aux 367 millions d’euros de l’année précédente. La vente de l’activité dioxyde de chlore de la business unit Material Protection Products, intervenue au cours de l’exercice précédent, a impacté ce recul du chiffre d’affaires. Avec 58 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels a reculé de 27,5 % par rapport aux 80 millions d’euros de l’année précédente. Les résultats ont été freinés par la faiblesse persistante de l’activité minerai de chrome de la Business unit Leather, ainsi que par des taux de change défavorables et une hausse du prix d’achat des matières premières. En conséquence, la marge d’EBITDA a reculé, de 21,8 % à 16,3 %.

 

Pour ce qui est du segment Engineering Materials, le chiffre d’affaires a enregistré une forte augmentation, de 10,5 %, pour atteindre 399 millions d’euros contre 361 millions d’euros au T2 2017. L’EBITDA avant effets exceptionnels a progressé de 12,5 %, passant de 72 millions à 81 millions d’euros. L’amélioration des résultats est imputable à une hausse des volumes, notamment des plastiques hautes performances pour la construction légère, ainsi qu’à la contribution de l’activité uréthane, acquise lors de la reprise de Chemtura. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est ainsi établie à 20,3 %, contre 19,9 % pour le T2 de l’exercice précédent.

Indices financiers – 2ème trimestre 2018

(Montants en millions d’euros, variations en %)


 

 

 
 

T2 2017

 
 

T2 2018

 
 

Variation

 
 

Chiffre d’affaires

 
 

1,712*

 
 

1,829

 
 

6.8

 
 

EBITDA avant effets exceptionnels

 
 

280*

 
 

290

 
 

3.6

 
 

Marge d’EBITDA avant effets exceptionnels (en %)

 
 

16.4*

 
 

15.9

 
 

 

 
 

Résultat net

 
 

3

 
 

126

 
 

>100

 
 

Bénéfice par action (BPA) (en euros)

 
 

0.04

 
 

1.38

 
 

>100

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 

* Chiffres comparatifs du T2 2017 hors ARLANXEO

 

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2017 un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros avec un effectif d’environ 19 200 salariés répartis dans 25 pays. Avec 74 sites de production, le groupe est présent dans le monde entier. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, de produits de spécialités et de matières plastiques. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde et Europe) et le FTSE4Good.

 

Cologne,               2 août 2018

eic                          (2018-00057e)

 

Déclarations prévisionnelles

Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospectives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un leurs administrateurs, dirigeants ou employés.