LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

EMEA

Americas

Interactive Worldmap

Find all the contact information for the LANXESS sites worldwide

find out more
Contact

2020-08-13

LANXESS demeure solide et confirme ses perspectives pour 2020

  • Perspectives d’EBITDA avant effets exceptionnels de l’exercice toujours comprises entre 800 et 900 millions d’euros.
  • Chiffre d’affaires du T2 en recul de 16,7 %, à 1,436 milliard d’euros.
  • EBITDA avant effets exceptionnels en baisse de 20,3 % en année glissante, à 224 millions d’euros.
  • Marge EBITDA avant effets exceptionnels quasiment stable, à 15,6 %.
  • Hausse significative du résultat net et recul marqué de la dette suite à la vente des parts de LANXESS détenues dans Currenta.
  • Forte demande du secteur agrochimique et des désinfectants profitant au au segment « Consumer Protection ».

 Cologne – LANXESS continue à bien résister à la crise et confirme ses perspectives pour l’exercice. La société de chimie de spécialités confirme sa prévision d’EBITDA avant effets exceptionnels se situant entre 800 et 900 millions d’euros en 2020. 

 

Au deuxième trimestre 2020, comme prévu, les résultats de LANXESS ont été fortement impactés par la pandémie de coronavirus.   L’EBITDA avant effets exceptionnels a reculé de 20,3 %, de 281 à 224 millions d’euros. Le résultat a ainsi atteint le milieu de la fourchette de 200 à 250 millions d’euros annoncée au mois de mai. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est, quant à elle,  relativement stable, à 15,6 %, contre 16,3 % au T2 2019.

 

L’activité du segment Consumer Protection a évolué de manière extrêmement positive, mais la faiblesse de la demande de l’industrie automobile s’est traduite par une baisse des résultats des trois autres segments, et en particulier du segment Engineering Materials.

 

« Comme prévu, après le marasme de l’économie mondiale, les effets de la crise du coronavirus se sont fait sentir beaucoup plus fortement au deuxième trimestre que sur les trois premiers mois de l’année. Toutefois, un positionnement stable, une solide situation de trésorerie et une discipline stricte en matière de coûts permettent à LANXESS de continuer à bien traverser cette période difficile. En outre, nous voyons déjà les premiers signes d’une reprise en Asie. Je reste donc confiant, même si pour l’instant on n’entrevoit pas de reprise rapide au niveau macroéconomique » a déclaré Matthias Zachert, Président du Directoire de LANXESS AG.

 

Au T2 2020, le chiffre d’affaires du Groupe s’est établi à 1,436 milliard d’euros, en recul de 16,7 % par rapport au chiffre de 1,724 milliard d’euros de l’exercice précédent. Le résultat net a fortement augmenté, de 96 millions à 803 millions d’euros. Dans le même temps, les engagements financiers nets ont reculé, de 1,74 milliard à 929 millions d’euros. Ces résultats s’expliquent par la rentrée de fonds du produit de la vente des parts détenues par LANXESS dans Currenta, opérateur de parcs chimiques, vente conclue fin avril. La société a utilisé cette rentrée financière pour renforcer à nouveau son solide bilan : par rapport à fin 2019, le ratio de fonds propres est passé de 30 à 37 %.

 

Segments : Consumer Protection reste un segment solide

 

Dans le segment Advanced Intermediates, les deux business units ont enregistré une baisse de la demande suite à la pandémie de coronavirus. Le chiffre d’affaires a reculé de 19,8 %, passant de 585 à 469 millions d’euros, recul également dû à la baisse des prix. À 100 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels a diminué de 12,3 % par rapport aux 114 millions d’euros de l’année précédente. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a pour sa part enregistré une augmentation satisfaisante, à 21,3 % contre 19,5 % au T2 2019.

 

La pandémie de coronavirus a également entrainé un recul notable des volumes de ventes du segment Specialty Additives, en particulier sous l’effet du fléchissement de la demande de l’industrie automobile, du secteur aéronautique et de l’industrie du pétrole et du gaz. Le chiffre d’affaires a chuté de 20,4 %, passant de 506 à 403 millions d’euros. À 63 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels a reculé de 29,2 %, par rapport aux 89 millions d’euros de l’exercice précédent. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a baissé, de 17,6 % à 15,6 %.

 

En ce qui concerne le segment Consumer Protection, les ventes et le bénéfice d’exploitation ont poursuivi leur évolution, notamment grâce à  la solide activité agrochimique de la Business Unit Saltigo. Le maintien de la forte demande de désinfectants enregistrée par la Business Unit Material Protection Products a lui aussi contribué à la progression du résultat. L’acquisition d’IPEL, fabricant brésilien de biocides, a également exercé un effet de portefeuille favorable. Le chiffre d’affaires a progressé de 247 à 301 millions d’euros, soit une hausse de 21,9 %. L’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établi à 41,7 % au-dessus du chiffre de l’année précédente, pour se situer  à 68 millions d’euros, contre 48 millions un an plus tôt. Quant à la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels, elle a atteint 22,6 %, contre 19,4 % un an auparavant.

 

La pandémie de coronavirus a eu un impact significatif sur le segment Engineering Materials, continuant à ralentir fortement  la demande de l’industrie automobile. Le chiffre d’affaires, de 244 millions d’euros, a enregistré une baisse de 33,2 % par rapport aux 365 millions d’euros de l’exercice précédent, impacté également par la baisse des prix. L’EBITDA avant effets exceptionnels a diminué de 56,9 %, reculant de 65 à 28 millions d’euros. À 11,5 %, la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a marqué le pas par rapport aux 17,8 % du T2 2019.

 

 

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2019 un chiffre d’affaires de 6,8 milliards d’euros. L’effectif du groupe est d’environ 14 300 salariés répartis dans 33 pays. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, d’additifs, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde et Europe) et le FTSE4Good.

Cologne,               13 août 2020

dae                        (2020-00058e)

 

 

Déclarations prévisionnelles

Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospectives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un de leurs administrateurs, dirigeants ou employés.