LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

  • Australia en

  • China cn | en

  • India en

  • Indonesia en

  • Japan jp

  • Korea kr

  • Malaysia en

  • Pakistan en

  • Philippines en

  • Singapore en

  • Thailand en

  • Vietnam en

EMEA

  • Austria en

  • Belgium nl

  • Czech en

  • France fr

  • Hungary en

  • Italy en

  • Netherlands en

  • Poland en

  • Russia en

  • Serbia en

  • Slovakia en

  • Spain en

  • Turkey en

  • United Arab Emirates en

  • United Kingdom en

Americas

Contact

2022-03-11

Importante augmentation des ventes et des bénéfices pour LANXESS au cours de l’exercice fiscal 2021

  • Les ventes ont augmenté de 23,8 pour cent en glissement annuel pour atteindre 7,557 milliards d’euros
  • L’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté de 17,2 pour cent pour atteindre 1,010 milliards d’euros
  • Proposition de dividende pour l’exercice fiscal 2021 : 1,05 euro par action
  • « Nous avons tenu notre promesse de croissance pour l’année 2021 », a déclaré Matthias Zachert, CEO de LANXESS.
  • Une augmentation importante des bénéfices est également attendue au cours de l’exercice fiscal 2022 – l’impact imprévisible de la guerre en Ukraine n’est pas pris en compte

À Cologne, le 11 mars 2022 – LANXESS a clos l’exercice fiscal 2021 avec succès. Malgré des augmentations conséquentes en terme de coûts de l’énergie, des matières premières et de transport, la société de produits chimiques de spécialités a amélioré ses ventes et ses bénéfices de manière significative.

 

Le montant des ventes du Groupe s'est élevé à 7,557 milliards d’euros en 2021, soit une augmentation de 23,8 pour cent par rapport au chiffre de l'année dernière de 6,104 milliards d’euros. L’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté de 17,2 pour cent pour atteindre 1,010 milliards d’euros contre 862 millions d’euros un an auparavant. Les bénéfices se situent donc dans la fourchette de prévisions, entre 1 milliard d’euros et 1,05 milliard d’euros. Les bons résultats dans l’ensemble des segments du Groupe sont principalement imputables à une forte demande des secteurs de l’industrie automobile, de l’industrie manufacturière, de la construction et du transport. Influencée par des coûts nettement plus élevés et des effets ponctuels, la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels se situe à présent à 13,4 pour cent contre 14,1 pour cent en 2020.

 

« Nous avions promis que 2021 serait une année de croissance – et nous avons tenu cette promesse contre toute attente. Nous avons largement répercuté les fortes augmentations des coûts sur le marché. En outre, nous avons procédé à quatre acquisitions durant la période de pandémie mondiale et ainsi élargi la gamme de produits  du  segment « Consumer Protection ». Tout cela démontre la solidité et la stabilité dont bénéficie LANXESS désormais », a déclaré le Président du Directoire de LANXESS, Matthias Zachert.

 

À 218 millions d’euros, les revenus nets des activités est nettement inférieur au chiffre de l’année précédente de 908 millions d’euros, comme prévu. En 2020, des produits exceptionnels élevés ont été générés par la vente de la participation dans l’exploitant de parcs chimiques, Currenta.

 

Croissance importante prévue pour 2022 – les conséquences de la guerre en Ukraine ne sont pas encore prises en compte

 

Matthias Zachert s’est montré optimiste au sujet de l’exercice fiscal 2022 en cours et ce, en dépit d’une nouvelle augmentation des coûts. « Nous nous attendons à ce que les prix de l’énergie et des matières premières continuent à augmenter au cours du premier semestre 2022. Les chaînes logistiques mondiales restent également fragiles. Néanmoins, nous anticipons une nouvelle augmentation significative des bénéfices au cours de cet exercice fiscal ». Toutefois, l’impact de la guerre en Ukraine reste imprévisible. LANXESS anticipe un bond des bénéfices au cours du premier trimestre 2022 et prévoit un EBITDA avant effets exceptionnels compris entre 280 et 320 millions d’euros (année précédente : 242 millions d’euros).

 

Nouvelle augmentation du dividende

 

Une nouvelle augmentation du dividende est prévue pour 2021. Le Directoire et le Conseil de surveillance proposeront un dividende d’1,05 euro par action – soit cinq pour cent de plus que l’année précédente – lors de l’Assemblée Annuelle des Actionnaires, qui se tiendra virtuellement le 25 mai 2022. Cela correspond à un versement de dividende total de 91 millions d’euros.

 

Quatre acquisitions durant la période de pandémie

 

Malgré des conditions difficiles engendrées par la pandémie de coronavirus, LANXESS a finalisé quatre acquisitions au cours de l’exercice fiscal 2021 et a ainsi considérablement renforcé le segment « Consumer Protection ». Avec le rachat d’INTACE, spécialiste français en biocides, la société de produits chimiques de spécialités  a élargi sa gamme de fongicides pour le papier et les emballages. LANXESS a considérablement enrichi sa gamme de produits d’hygiène et de désinfectants, sur un marché en pleine expansion, par l’acquisition de Theseo. En août, le Groupe a finalisé l’acquisition du fabricant américain de produits chimiques de spécialités  Emerald Kalama Chemical, devenant ainsi l’un des principaux fournisseurs de produits dans le domaine des parfums et fragrances. LANXESS s’est également engagée contractuellement au rachat de l’activité de contrôle microbien de l’entreprise américaine International Flavors & Fragrances Inc. (IFF) – l’un des principaux fournisseurs de principes et de formules actifs antimicrobiens pour la protection des matériaux, les conservateurs et les désinfectants – en août 2021. La finalisation de la transaction est prévue pour le deuxième trimestre 2022.

 

Croissance dans tous les segments

 

Dans le segment « Advanced Intermediates », LANXESS a réussi à répercuter les augmentations des prix des matières premières. Portées par une forte demande, les ventes ont augmenté de 19,6 pour cent, passant de 1,629 milliard d’euros l’année précédente à 1,949 milliard d’euros. À 333 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels était 7,8 pourcent plus élevé par rapport au chiffre de l'année dernière de 309 millions d’euros. Les coûts élevés de l’énergie et du transport ont particulièrement pesé sur les bénéfices et la marge. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels de 17,1 pour cent était par conséquent inférieure à la marge de 19,0 pourcent affichée au cours de l’exercice précédent.

 

Le segment « Specialty Additives »  a bénéficié du début de reprise dans l’industrie aéronautique et de la forte demande des industries de la construction, du pétrole et du gaz. Le renchérissement important des prix des matières premières a été répercuté avec succès. Le montant des ventes s'est élevé à 2,295 milliards d’euros, soit une augmentation de 16,8 pour cent par rapport au chiffre de l'année précédente de 1,965 milliards d’euros. L’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté de 16,2 pour cent, passant de 278 à 323 millions d’euros. L’augmentation des coûts de l'énergie et du transport a également eu un effet négatif sur les bénéfices. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est restée inchangée en glissement annuel à 14,1 pour cent.

 

Les activités du segment « Consumer Protection » ont réalisé des performances très positives tout au long de l’année. Le segment a grandement bénéficié de l’effet de portefeuille de l’acquisition de Emerald Kalama Chemicals. Avec les produits à base de benzyle d’Advanced Industrial Intermediates, les nouvelles activités ont été intégrées à la nouvelle business unit Flavors & Fragrances. Les ventes et les bénéfices ont également été accrus par l’acquisition des entités INTACE et Theseo. Grâce à des volumes et des prix de vente plus élevés, le montant des ventes s'est établi à 1,515 milliards d’euros, soit une augmentation de 21,9 pour cent par rapport au chiffre de l'année dernière de 1,243 milliards d’euros. L’EBITDA avant effets exceptionnels n’a augmenté que de 3,4 pour cent, passant de 266 à 275 millions d’euros, en raison notamment des coûts élevés de l’énergie et du transport et de fermetures non planifiées d’usines. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a atteint 18,2 pour cent, contre 21,4 pourcent il y a un an.

 

Grâce à la reprise de la demande dans l’industrie automobile et à la répercussion des augmentations de prix des matières premières, les ventes du segment « Engineering Materials » ont fortement augmenté. À 1,708 milliards d’euros, les ventes ont connu une croissance de 43,5 pour cent par rapport au chiffre de l'année dernière de 1,190 milliards d’euros. L’EBITDA avant effets exceptionnels a augmenté de 59,6 pour cent, passant de 151 à 241 millions d’euros, bien que les coûts élevés de l’énergie et du transport aient eu un effet négatif sur les bénéfices. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a atteint 14,1 pour cent, contre 12,7 pour cent pour  l’exercice précédent.

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2021 un chiffre d’affaires de 7,6 milliards d’euros. L’effectif du groupe est d’environ 14 900 salariés répartis dans 33 pays. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, d’additifs, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde et Europe) et le FTSE4Good

 

Déclarations prévisionnelles

 

Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospectives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et déclaration ou garantie (expresse ou implicite) n’est faite quant à toute information, toutes estimations, tout objectif et toute opinion contenue aux présentes et il convient de s’abstenir d’y donner foi. Aucune responsabilité n’est acceptée quant à toute erreur, omission ou inexactitude contenue aux présente et en conséquence, aucun représentant de LANXESS AG ou de l’une quelconque de ses filiales, ni aucun mandataire, dirigeant ou employé d’une telle personne n’accepte quelque responsabilité que ce soit issue directement ou indirectement de l’utilisation du présent document.

 

toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un de leurs administrateurs, dirigeants ou employés.