LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

  • Australia en

  • China cn | en

  • India en

  • Indonesia en

  • Japan jp

  • Korea kr

  • Malaysia en

  • Pakistan en

  • Philippines en

  • Singapore en

  • Thailand en

  • Vietnam en

EMEA

  • Austria en

  • Belgium nl

  • Czech en

  • France fr

  • Hungary en

  • Italy en

  • Netherlands en

  • Poland en

  • Russia en

  • Serbia en

  • Slovakia en

  • Spain en

  • Turkey en

  • United Arab Emirates en

  • United Kingdom en

Americas

Contact

2021-05-12

LANXESS revoit ses prévisions à la hausse pour l’exercice 2021

  • Le groupe de chimie de spécialités compte désormais sur un EBITDA avant effets exceptionnels situé entre 950 millions et 1 milliard d’euros
  • Chiffre d’affaires au même niveau satisfaisant que celui du T1 2020, à 1,693 milliard d’euros
  • EBITDA avant effets exceptionnels également comparable au bon niveau du T1 2020, à 242 millions d’euros
  • Stabilité de la marge d’EBITDA avant effets exceptionnels, à 14,3 %
  • Un T1 2021 marqué par la croissance stratégique

Cologne, 12 mai 2021 – Suite à un bon premier trimestre, LANXESS revoit à la hausse ses prévisions pour l’exercice financier 2021 : la société de chimie de spécialités compte désormais sur un EBITDA avant effets exceptionnels situé entre 950 millions et 1 milliard d’euros. La prévision annoncée précedemmment se situait dans la fourchette de 900 millions à 1milliard d’euros.

 

À 242 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels enregistré au premier trimestre est resté quasi identique à celui du T1 2020 (245 millions d’euros), lequel n’avait pas encore été fortement impacté par la pandémie de coronavirus. Sur l’ensemble du groupe, les volumes du T1 2021 ont été supérieurs à ceux du T1 2020, tirés notamment par la croissance de la demande du secteur automobile, en particulier dans le segment Engineering Materials. Ceci a été contrebalancé par l’impact d’arrêts de production aux États-Unis, dus à des intempéries, arrêts qui ont touché les segments Advanced Intermediates, Specialty Additives et Consumer Protection. En outre, des effets devises défavorables, en particulier pour le dollar américain, ainsi que la hausse du coût de l’énergie, notamment en Allemagne, ont eu une incidence défavorable.

 

Au premier trimestre de l’exercice, le chiffre d’affaires du groupe
(1,693 milliard d’euros) est resté quasiment au niveau de l’année précédente (1,704 milliard). Le résultat est également resté stable, à 63 millions d’euros.

 

« Le rebond du quatrième trimestre 2020 s’est maintenu et nous avons bien débuté le nouvel exercice. Nous bénéficions d’une nouvelle augmentation de la demande, notamment dans le secteur de l’automobile. Sur le plan opérationnel, la crise sanitaire est derrière nous et nous sommes très confiants pour 2021, » a déclaré Matthias Zachert, Président du Directoire de LANXESS AG. « Nous nous concentrons à présent sur notre trajectoire de croissance et mettons tout en œuvre pour que nos nouvelles activités développent pleinement leur potentiel. »

 

Un premier trimestre marqué par la croissance stratégique

 

Au cours du premier trimestre, LANXESS a également poursuivi son plan de croissance stratégique. La société de chimie de spécialités a finalisé deux acquisitions dans le segment Consumer Protection.Le spécialiste français des biocides INTACE, a permis au Groupe d’élargir sa gamme de fongicides pour les secteurs du papier et des emballages. L’acquisition de Theseo, fournisseur de solutions de désinfection et d’hygiène, a, pour sa part, considérablement enrichi l’offre de LANXESS  sur le marché en croissance de l’hygiène animale.

 

Mi-février 2021, le groupe de chimie de spécialités a annoncé la deuxième plus importante acquisition de son histoire, celle du groupe américain Emerald Kalama Chemical. Cette transaction permettra à LANXESS de s’ouvrir à de nouveaux domaines d’application à forte marge, telles que l’industrie alimentaire et la santé animale. Le Groupe compte finaliser cette opération au second semestre de l’exercice, après approbation par les autorités réglementaires compétentes.

 

La société de chimie de spécialités s’intéresse également depuis cette année au secteur prometteur des batteries, avec la signature, fin mars, d’un accord de coopération avec Tinci, l’un des principaux fabricants mondiaux de matériaux pour les batteries lithium-ion. A partir de 2022, LANXESS produira à Leverkusen des formulations d’électrolytes pour les batteries lithium-ion pour le compte de l’entreprise chinoise.

 

Segments : Une demande en hausse dans quasiment tous les secteurs 

 

Depuis le 1er janvier 2021, au plan organisationnel, l’activité antioxydants et accélérateurs de réactions a été réaffectée de la Business unit Advanced Industrial Intermediates (segment Advanced Intermediates) à Rhein Chemie (Segment Specialty Additives). Les chiffres de l’exercice précédent ont été corrigés en conséquence. Par ailleurs, au sein du segment Specialty Additives, l’activité colorants et additifs pour colorants a été transférée de Rhein Chemie à la Business unit Polymer Additives.

 

Le chiffre d’affaires du segment Advanced Intermediates a progressé d’1,2 %, passant de 483 millions à 489 millions d’euros. La demande soutenue a entraîné une augmentation des volumes, évolution compensée par une baisse des prix de vente et des effets devises défavorables. L’EBITDA avant effets exceptionnels de ce segment s’est établi à 77 millions d’euros, soit 6,1 % en dessous des 82 millions d’euros de l’année précédente. L’augmentation des volumes n’est pas parvenue à contrebalancer l’impact négatif des prix, les effets devises défavorables et un arrêt de production dû aux intempéries aux États-Unis. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a de ce fait reculé, de 17 % à 15,7 %.

 

En ce qui concerne le segment Specialty Additives, le chiffre d’affaires et le résultat n’ont pas été à la hauteur du bon niveau enregistré en 2020. Un arrêt de production de plusieurs semaines aux États-Unis dû aux conditions météorologiques et la faiblesse chronique de la demande de l’industrie aéronautique ont entrainé une baisse des volumes. Des taux de change défavorables ont également exercé un impact négatif sur les résultats. Le chiffre d’affaires, de 517 millions d’euros, a reculé de 9,9 % par rapport aux 574 millions d’euros enregistrés l’an dernier. L’EBITDA avant effets exceptionnels a pour sa part perdu 18,7 %, passant de 91 millions à 74 millions d’euros. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établie à 14,3 %, contre 15,9 % pour l’exercice précédent.

 

Au premier trimestre 2021, l’activité du segment Consumer Protection a continué sa progression grâce notamment à l’activité solide et soutenue en agrochimie de Saltigo et à la forte demande de désinfectants enregistrée par la Business Unit Material Protection Products, dynamisme cependant atténué par des effets de change défavorables. En dépit du recul des prix de vente, le chiffre d’affaires s’est établi à 290 millions d’euros, soit 3,9 % de plus que les 279 millions d’euros du T1 2020. L’EBITDA avant effets exceptionnels a progressé de 3,0 %, passant de 67 à 69 millions d’euros, et ce malgré un arrêt de production dû à des intempéries aux USA. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a été de 23,8 %, contre 24,0 % l’an  dernier.

 

Le segment Engineering Materials a bénéficié de la croissance soutenue de la demande de l’industrie automobile. Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 a progressé de 8,6 % sous l’effet d’une hausse des volumes, passant de 347 millions à 377 millions d’euros. A 59 millions d’euros, l’EBITDA avant effets exceptionnels a enregistré une hausse de 20,4 % par rapport aux 49 millions d’euros de la même période de l’exercice précédent, malgré la hausse du coût des transports et de l’énergie. La marge d’EBITDA a progressé, de  14,1 % à 15,6 %.


LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2019 un chiffre d’affaires de 6,8 milliards d’euros. L’effectif du groupe est d’environ 14 200 salariés répartis dans 33 pays. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, d’additifs, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde et Europe) et le FTSE4Good.

 

 

Déclarations prévisionnelles


Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospe ctives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un leurs administrateurs, dirigeants ou employés.