LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

  • Australia en

  • China cn | en

  • India en

  • Indonesia en

  • Japan jp

  • Korea kr

  • Malaysia en

  • Pakistan en

  • Philippines en

  • Singapore en

  • Thailand en

  • Vietnam en

EMEA

  • Austria en

  • Belgium nl

  • Czech en

  • France fr

  • Hungary en

  • Italy en

  • Netherlands en

  • Poland en

  • Russia en

  • Serbia en

  • Slovakia en

  • Spain en

  • Turkey en

  • United Arab Emirates en

  • United Kingdom en

Americas

Contact

2021-10-19

Projet de rendre la BU High Performance Materials juridiquement indépendante

La nouvelle structure devrait offrir les meilleures opportunités de croissance possibles pour l'activité des plastiques haute performance

LANXESS prévoit de transférer sa Business Unit High Performance Materials (BU HPM) dans une structure juridique indépendante. Cela devrait permettre à cette BU d'interagir encore plus rapidement sur un marché de la nouvelle mobilité en constante évolution. La mise en œuvre devrait commencer au cours du premier semestre 2022.

"Avec sa propre structure juridique, HPM pourra se positionner de manière plus indépendante, plus large et plus flexible. Nous pensons que cela nous permettra d'agir de manière plus cohérente, en particulier sur le marché automobile qui évolue rapidement", explique Frederique van Baarle, Responsable de la BU. "En outre, nous nous attendons à de meilleures opportunités pour pouvoir conclure des partenariats dans le domaine des nouvelles technologies, des applications adjacentes et des nouveaux marchés."

Alors que la demande de véhicules à moteur thermique est en baisse, l'avenir appartient aux voitures électriques. C'est une grande opportunité pour LANXESS, car l'entreprise a beaucoup à offrir dans ce domaine. Par exemple, les plastiques de haute performance produits par la BU HPM sont utilisés dans les véhicules électriques pour les carrosseries légères ou les boîtiers de batterie. Ces matériaux ont également un grand potentiel dans l'infrastructure de l'électromobilité - par exemple les colonnes de recharge - ou dans la conduite autonome, dans les capteurs et les unités de commande.

"Les plastiques haute performance de HPM sont plus demandés que jamais. En tant qu'entité indépendante, la BU HPM pourra répondre encore plus spécifiquement aux attentes de l'industrie et renforcer sa position sur le marché mondial. Nous sommes convaincus que cela permettra de positionner cette BU pour l'avenir et de poser les jalons d'une nouvelle croissance", déclare Hubert Fink, membre du conseil d'administration responsable de la BU HPM.

Environ 1 900 employés travaillent pour la BU HPM sur 14 sites dans le monde. Ils ont été informés des changements prévus. Le changement organisationnel signifie que la BU HPM ne participera pas à la poursuite du déploiement de FIT (Factory for Integration & Transformation). Les représentants des salariés seront associés au projet de scission dans le cadre des droits de participation existants.