LANXESS worldwide

Corporate Website en | de

Asia

  • Australia en

  • China cn | en

  • India en

  • Indonesia en

  • Japan jp

  • Korea kr

  • Malaysia en

  • Pakistan en

  • Philippines en

  • Singapore en

  • Thailand en

  • Vietnam en

EMEA

  • Austria en

  • Belgium nl

  • Czech en

  • France fr

  • Hungary en

  • Italy en

  • Netherlands en

  • Poland en

  • Russia en

  • Serbia en

  • Slovakia en

  • Spain en

  • Turkey en

  • United Arab Emirates en

  • United Kingdom en

Americas

Contact

2021-08-11

Avec un chiffre d’affaires et un résultat en nette augmentation, LANXESS relève à nouveau ses perspectives pour l’exercice 2021

  • Une perspective revue à la hausse pour l’exercice avec des prévisions d’EBITDA avant effets exceptionnels situées entre 1 et 1,05 milliard d’euros
  • Chiffre d’affaires du T2 en progression de 27,5 %, à 1,831 milliard d’euros
  • Progression de 23,7 % de l’EBITDA avant effets exceptionnels en année glissante, à 277 millions d’euros
  • Poursuite de la trajectoire de croissance : finalisation de l’acquisition d’Emerald Kalama Chemical

Après un solide deuxième trimestre, LANXESS relève à nouveau ses perspectives en ce qui concerne l’exercice fiscal 2021. La société de chimie de spécialités table désormais sur un EBITDA avant effets exceptionnels entre 1 milliard et 1,05 milliard d’euros. Cette prévision prend en compte l’acquisition d’Emerald Kalama Chemical, finalisée début août, avec une contribution de 35 millions d’euros à l’EBITDA pour le restant de l’exercice. Avant cette acquisition, LANXESS comptait sur un résultat se situant entre  950 millions et 1 milliard d’euros.

 

Au deuxième trimestre, LANXESS a enregistré un EBITDA avant effets exceptionnels en nette hausse par rapport à la même période de l’exercice précédent, dominée par la pandémie : les résultats sont ainsi passés de 224 à 277 millions d’euros, soit une hausse de 23,7 %, imputable  à la forte demande de l’industrie automobile et qui a tout particulièrement profité au segment Engineering Materials. Le segment Consumer Protection s’est lui aussi fortement développé, avec un résultat qui a pratiquement atteint le niveau élevé de l’exercice précédent. Le Groupe est parvenu à répercuter pour une large part l’importante hausse de prix des matières premières dans tous les segments, en ajustant ses prix de vente. Le revenu a subi l’impact négatif des taux de change, notamment celui du dollar américain, du coût élevé des transports et d’une forte augmentation du prix de l’énergie, notamment en Allemagne. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels s’est ainsi établie à 15,1 %, contre 15,6 % au T2 2020.

 

« Notre activité a poursuivi sa croissance au deuxième trimestre. Nous avons renoué avec les volumes d’avant la pandémie et sommes confiants dans les performances du second semestre. Compte tenu de cette dynamique et du succès de l’acquisition d’Emerald Kalama Chemical, nous sommes en mesure d’accélérer une fois encore notre trajectoire de croissance et de relever les perspectives pour l’ensemble de l’exercice, » a déclaré Matthias Zachert, Président du Directoire de LANXESS AG.

 

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires du Groupe a fortement progressé, de 27,5 %, passant de 1,436 milliard un an plus tôt à 1,831 milliard d’euros. Comme prévu, le résultat net des activités  s’est établi sensiblement en dessous du chiffre de l’année précédente, à 77 millions d'euros contre 803 millions. Au deuxième trimestre 2020, le Groupe avait enregistré un niveau important de produits exceptionnels, du fait de la vente des parts détenues dans Currenta, opérateur de parcs chimiques.

 

Une acquisition qui dynamise la croissance du segment Consumer Protection

 

La semaine dernière, LANXESS a finalisé la deuxième plus importante acquisition de son histoire. L’achat d’Emerald Kalama Chemical renforce la position de la société de chimie de spécialités sur des marchés présentant des taux de croissance attractifs et lui ouvre de nouveaux domaines d’application à  marge élevée, en particulier dans le secteur « Consumer Protection » avec, entre autres, des produits destinés au secteur « arômes et parfums » ainsi que des conservateurs pour les produits alimentaires et les boissons ou pour les produits de nettoyage et les produits cosmétiques. Le Groupe espère finaliser  rapidement l’intégration des nouvelles activités. Cette acquisition apportera  une contribution d’environ 35 millions d’euros au résultat annuel de LANXESS pour l’exercice 2021.

 

Segments : Un résultat tiré par la croissance de la demande

 

Le segment Advanced Intermediates a bénéficié d’une demande soutenue et d’une hausse correspondante des volumes. Le chiffre d’affaires a également été tiré par l’augmentation des prix de vente. À 505 millions d’euros, le montant du chiffre d’affaires a dépassé de 17,4 % les 430 millions d’euros enregistrés un an plus tôt. L’EBITDA avant effets exceptionnels a reculé de 6,8 %, passant de 103 à 96 millions d’euros, sous l’effet de la hausse des prix de l’énergie et des coûts de transport. Par ailleurs, au T2 2020, les résultats incluaient des effets prix positifs, le recul du prix des matières premières n’ayant pas été répercuté immédiatement. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est ainsi tombée à 19,0 %, contre 24,0 % un an auparavant.

 

La demande de plus en plus forte enregistrée par le segment Specialty Additives s’est traduite par des résultats en forte amélioration. Les volumes ont nettement progressé, avec des prix de vente également plus élevés que l’année précédente du fait de la répercussion de l’augmentation des prix des matières premières. Des effets devise défavorables ont impacté les résultats. Le chiffre d’affaires a progressé de 28,5 %, passant de 442 millions à 568 millions d’euros, tandis que l’EBITDA avant effets exceptionnels, à 89 millions d’euros, s’établissait 48,3 % au-dessus du chiffre de 60 millions d’euros de l’année précédente. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels est passée de 13,6 à 15,7 %.

 

Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires et le résultat du segment Consumer Protection a retrouvé le niveau élevé de l’exercice précédent. La poursuite de l’activité des produits agrochimiques de Saltigo et la forte demande de désinfectants enregistrée par Material Protection Products ont tiré les volumes. L’activité des sociétés acquises par le Groupe, INTACE et Theseo, a également apporté une contribution positive. Chiffre d’affaires et résultats ont été impactés par des taux de change défavorables. Le chiffre d’affaires a progressé de 4,3 %, à 314 millions d’euros contre 301 millions d’euros pour l’exercice précédent. L’EBITDA avant effets exceptionnels s’est établi à 65 millions d’euros, soit un recul de 4,4 % par rapport aux 68 millions d’euros de l’exercice précédent, en raison de la hausse du coût de l’énergie et des transports ainsi que d’effets prix. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a atteint 20,7 %, contre 22,6 % un an auparavant.

 

Le segment Engineering Materials a profité d’une demande particulièrement soutenue de l’industrie automobile et d’une augmentation sensible des volumes. Les prix de vente pratiqués au T2 2021 ont également dépassé ceux du T2 de l’exercice précédent qui avait été fortement impacté par la pandémie de Coronavirus. Les taux de change ont évolué de manière défavorable. Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre a progressé de 73,8 %, passant de 244 millions à 424 millions d’euros, avec un EBITDA avant effets exceptionnels de 68 millions d’euros, soit une hausse de 142,9 % par rapport aux 28 millions d’euros de l’année précédente, et ce en dépit de la hausse du coût des transports et de l’énergie et de l’indisponibilité d’un fournisseur clé. La marge d’EBITDA avant effets exceptionnels a progressé, de 11,5 à 16,0 %.

 

* Au 31 décembre 2020

** Employés dans les activités à la date d’établissement du présent rapport. 

 

LANXESS est un groupe de chimie de spécialités leader qui a généré en 2020 un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros. L’effectif du groupe est d’environ 14 800 salariés répartis dans 33 pays. Les activités clés sont le développement, la production et la vente de produits chimiques intermédiaires, d’additifs, de produits chimiques de spécialités et de matières plastiques. LANXESS est coté dans les principaux indices de développement durable, le Dow Jones Sustainability Index (DJSI Monde et Europe) et le FTSE4Good.

 

Déclarations prévisionnelles

Le présent communiqué de la société contient des déclarations prospectives, y compris des hypothèses, opinions, attentes et avis émanant de l’entreprise ou de tierces parties. Des risques connus ou inconnus, des incertitudes ou d’autres facteurs peuvent conduire à des écarts substantiels entre les résultats, la position financière, l’évolution ou les performances réels de LANXESS AG et les estimations mentionnées explicitement ou implicitement dans ce communiqué. La société LANXESS AG ne peut garantir que les hypothèses sous-jacentes utilisées pour ces déclarations prospectives sont exemptes de toute erreur et ne saurait être tenue pour responsable quant à l’exactitude future des opinions exprimées dans le présent communiqué ni à la concrétisation effective de l’évolution prévue. Aucune représentation ou garantie n’est offerte (expressément ou implicitement) et aucune certitude ne doit être accordée quant aux informations, estimations, objectifs et opinions contenus dans le présent document et toute responsabilité est donc exclue quant à d’éventuelles erreurs, omissions ou inexactitudes y figurant de sorte qu’aucune responsabilité  résultant directement ou indirectement de l'utilisation de ce document ne saurait être imputée à un représentant de LANXESS AG ni d’aucune de ses filiales ni à l’un leurs administrateurs, dirigeants ou employés.